Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 12:47

Pour les utilisateurs des équipements de la vallée une navette gratuite est dispo jusqu'au 3 septembre.

Navette Valdeblore-Vésubie
Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 09:33

Le refuge des Merveilles

Ce refuge est ancien, souvent plein, et même plus : jusqu'à 40 tentes de bivouac autour en pleine saison !

Le CAF travaille donc sur un projet de rénovation totale. Le chantier démarrerait au plus tôt en 2019. Compter au minimum une saison complète de fermeture, plus probablement 2.

 

Vigilance-Mercantour a participé en Janvier 2017 à une réunion organisée par le CAF avec des guides, des accompagnateurs, le gardien du refuge et des représentants de « Destination Merveilles ». Pour nous, les refuges doivent être des espaces d’abri privilégiant les valeurs de partage, convivialité et entraide. Oui à une amélioration si possible du confort pour les usagers, mais non à une démarche type services d’hôtellerie en altitude.

 

Nous avons fait un compte rendu de cette réunion, disponible sur demande auprès de l’association.

Le CAF s’est engagé à poursuivre la concertation. A suivre…

 

Refuge de Sestrière

Il s’agit là d’un projet en limite mais à l’extérieur de la zone coeur du Parc.

 

Ce projet nous inquiète plus, et nous sommes particulièrement attentifs au risque de dérive vers un espace purement commercial. Par exemple proposer de monter la clientèle hivernale en motoneige en vendant « une expérience unique de montagne authentique et sauvage, etc… », ce qui à nos yeux constituerait un non-sens : « motoneige » et « montagne authentique et sauvage » sont incompatibles !

 

Nous avons écrit au maire de Saint Dalmas le Selvage afin de lui proposer notre participation  à l’élaboration du cahier des charges du projet.

Pas de réponse pour le moment…

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 08:24

Voila c'est parti...

« Entre chien et loup » est une expression qui peut se comprendre à plusieurs niveaux. On l’utilise pour décrire une heure précise de la journée, juste avant la nuit, lorsque la lumière est tellement faible qu’il est difficile de faire la différence entre un loup et un chien. C’est l’heure bleue. Mais, il n’est pas uniquement question de lumière. « Entre chien et loup » illustre également la limite entre le familier et l’inconnu (qui est dangereux) ou entre l’univers domestique et l’univers sauvage. On se trouve sur un seuil incertain entre l’espoir et la peur.
Et si c’était un instant de sérénité ?
Du fond des vallées aux plus hauts des sommets du Mercantour en passant par les sombres forêts comment la traduiriez-vous ?
À vos boîtiers…

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 22:20
Bonjour, 
 à la suite d'une opération de la police italienne sur le chantier du doublement du tunnel routier du col de Tende et des informations parues dans la presse italienne depuis le 24 mai, nous avons émis un communiqué de presse pour alerter les médias français sur les dérives du chantier, sur la démesure du projet et les atteintes à l'environnement actuelles et à venir.
 
Le texte du communiqué est ci-dessous.
 
Cordialement.
Le Conseil d'administration de REN
 
Note: des extraits du communiqué ont été repris dans un article de Nice-Matin du 1 juin 2017.

 


  
Vallée de la Roya, dimanche 28 mai 2017

Communiqué de presse de l’association Roya Expansion Nature et du collectif Sauvons la Roya. 

 

Doublement du tunnel de Tende : un nouveau tube plus dangereux que l’ancien ! 

Le 24 mai dernier, dans le cadre d’une enquête menée par la Finanza italienne en coopération avec la France, le chantier du nouveau tunnel de Tende a été saisi. 17 personnes, parmi lesquelles le directeur des travaux de l'ANAS et le directeur technique du chantier (de l’entreprise Fincosit, chargée des travaux), ont été mises en examen pour vol aggravé et détournement de biens publics, ainsi que détention illégale d'explosifs. 9 mesures provisoires, dont 5 assignations à résidence ont déjà été prononcées et les salariés (italiens) de Fincosit ont reçu un billet aller simple pour rentrer chez eux. « Nous avons agi pour éviter une catastrophe », a déclaré la procureure de Cuneo Francesca Nanni. Et pour cause : une partie des matériaux qui auraient dû être utilisés pour la construction du nouveau tube a été détournée et revendue [1]. Il est maintenant avéré qu'un certain nombre d'ouvrages devront être refaits pour malfaçons et les travaux sont arrêtés pour au moins 5 mois. 

Pour le moment, la presse et les autorités italiennes semblent être les seules à accorder un véritable intérêt à cette situation, qui est pourtant très grave. « On dirait même que la presse et la télé ont été mises au silence », témoigne Jean N. du collectif Sauvons la Roya. Pourtant, cela fait des années que les associations [*] de la vallée de la Roya dénoncent la façon dont les travaux se déroulent sur le chantier : malfaçons, intimidations, omerta sur les informations qui devraient être pourtant publiques : 

·         Refus des autorités de communiquer sur les extractions d'eau sulfatée rejetée directement dans la Canelle, une des sources de la Roya, pendant 2 ans. Suite à la plainte de l'association REN devant le tribunal administratif, une station de traitement des boues a été installée, mais elle est sous-dimensionnée et les rejets en milieu naturel se poursuivent sans contrôles.

·         Refus des autorités de respecter l’engagement initial de transporter les déblais d'anhydrites par le train et de nous informer sur la façon dont ils sont triés et évacués.

·         Silence du procureur de la république saisi des non conformités du nouveau viaduc lequel, sans doute à cause des malfaçons de ses piliers, fait obstacle au couloir d'avalanche du vallon de la Ca.

·         Refus de l'ANAS de prendre en comptes les remarques sur les visibles déformations de l'immense mur de soutènement d'un des nouveaux lacets.

·         Refus du conseil départemental 06 de communiquer le diagnostic complet de la route d'accès au col de Tende, la RD6204. La CADA vient de confirmer que ce document doit nous être communiqué, or nous ne l'avons toujours pas.

·         Refus des préfets successifs d'organiser une consultation locale, avec les associations et la population, pour une révision de la finalité du projet.

·         Silence de la cour des comptes sollicitée par l'association REN pour une vérification des sommes en jeu.

·         Obstacle de la préfecture à l'organisation de manifestations par les associations pour faire connaître les risques de ce projet surdimensionné. 

Aussi nous pensons qu'il est grand temps qu'un audit technique et financier (portant sur le nouveau coût du chantier) soit engagé. La presse italienne nous informe que « des consultants et des experts judiciaires vont étudier les ouvrages pour vérifier s'ils sont conformes au projet et aux règlements. » [1] « Espérons que les autorités françaises  ne restent pas aussi mutiques et absentes qu’elles le sont actuellement. Il s’agit de notre sécurité !», note Andrea du collectif Sauvons la Roya.  Nous continuerons à faire appel à la justice pour contraindre l'administration française à prendre la mesure de l'aberration que constitue ce projet démesuré. Nous réclamons la plus totale transparence sur la suite des événements ! Nous nous montrerons vigilants et intransigeants !

Roya Expansion  Nature (REN - www.ren.roya.org – association agréée)

Le Collectif « Sauvons la Roya » (sauvons-la-roya.org)

[*] Contact :

·                    Emails : associationren06@gmail.com | sauvons.la.roya@gmail.com

·                    Téléphone : 06 74 72 76 26 - Catherine| 06 22 44 74 28 (Andrea) 

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 12:39

C'est terminé depuis hier pour l'expo "Le patrimoine du Mercantour" au magasin Expé de Nice.
par contre les photographes sélectionnés l'an dernier pour l'expo "Les Refuges de Mercantour" peuvent toujours retirer leur image au magasin.
A bientôt pour d'autres expos....

 
Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 18:36

Articles de février 2017 parus dans le Patriote Côte d'Azur.

quelques articles intéressants sur nos chères montagnes !!!
quelques articles intéressants sur nos chères montagnes !!!
Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 19:05

Mémoire d'Inès Hubert dans le cadre de son stage de Master réalisé à CIPRA France d'avril à septembre 2016.

 

Résumé :

En 1991 naît la Convention alpine, première politique publique des États de l'Arc alpin pour leurs territoires de montagne. Elle est le fruit de représentations contradictoires du paysage alpin et la somme d'intérêts divergents. Force est de constater que sa mise en oeuvre connaît des failles. Ce travail sera l'occasion de s'emparer d'une autre échelle, celles de six communes de l'Isère, et de révéler les sensibilités liées au paysage de celles-ci par des acteurs qui n'ont pas toujours voix au chapitre : les acteurs qui façonnent et perçoivent ces territoires au quotidien. Ne sont-ils pas le plus à même de le faire ? En effet, la clairvoyance de leurs propos remet en question ou complète les diagnostics territoriaux officiels. Le paysage s'avère être à la confluence des enjeux d'aménagement : cette démarche d'enquête met entre autres au coeur du débat des enjeux sociaux parfois relégués au second rang. Plus encore, il s'agit de savoir comment les acteurs envisagent l'avenir de leur territoire et celui des Alpes, à quelles échelles et sous quelles conditions de gouvernance. Enfin, comment penser à des façons de vivre à leur échelle locale pourrait dessiner des tendances plus globales ?

 

 

Le paysage comme levier pour inventer de nouvelles facons de vivre dans les Alpes — 8257Kb

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 10:54

Barcelonnette, « capitale » de la vallée de l'Ubaye, est la première commune de France a s'engager dans une démarche pour rejoindre l'aire d'adhésion d'un Parc national alors qu'elle ne faisait pas partie du périmètre initial.

 

L'adhésion à la charte du Parc national du Mercantour n'induit aucune nouvelle réglementation qui ne soit pas déjà prévue dans la réglementation nationale en vigueur. En effet, seule une extension de l'aire d'adhésion du Parc est prévu, le périmètre réglementé du coeur du Parc ne sera pas modifié.

Cette adhésion ouvrira de nouvelles perspectives de partenariats entre le Parc et la commune pour contribuer au développement durable de la vallée et sensibiliser les habitants et les visiteurs à la préservation des patrimoines naturels et culturels du Parc.

L'enquête publique relative au projet d'extension de l'aire d'adhésion du Parc et de modification de la charte, consécutifs à l'adhésion de Barcelonnette, aura lieu dans les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence, du 20 mars au 7 avril 2017 inclus.

Les pièces du dossiers ainsi que les registres d'enquête sont mis à disposition en mairie et en sous-préfecture de Barcelonnette, une version numérique du dossier sera disponible sur le site internet de la préfecture des Alpes-Maritimes à l'adresse suivante :

http://www.alpes-maritimes.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques/Protection-de-l-environnement/Adhesion-de-la-commune-de-Barcelonnette-au-parc-national-du-Mercantour

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 08:55

Bonjour,

Voici un petit questionnaire sur les refuges que nous avons mis en ligne sur notre page facebook . Vous pouvez aussi y répondre par l'intermédiaire de notre blog :

 

Questionnaire refuges :

- Qu'aimeriez vous trouver dans les refuges du Mercantour comme prestations ?
- Préférez vous des grands dortoirs ou des chambres de 2, 4, 6 places et des mini dortoirs pour les groupes ?
- De la nourriture locale, bio, peut importe le tarif ?
- Pouvoir réserver un guide ou accompagnateur depuis le refuge.
- des soirées à thème s (naturalistes, PNM, autres...)
- etc......

Merci d'avance pour vos réponses.

Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 19:21
Repost 0
Published by vigilance-mercantour
commenter cet article