Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 11:44

https://ren.roya.org/

Chers adhérents et sympathisants, Il y beaucoup de choses à raconter depuis le bulletin du mois de mai.  Nous vous proposons pour ce nouveau bulletin un petit condensé des travaux en cours. Eau

- Le RETEX.

Le « Retour d’expérience technique de la crue du 2 octobre 2020 dans la vallée de la Roya », nous est parvenu en juin sous forme d’un document daté de février 2022. Les 276 pages d’explications et de recommandations qui constituent ce document sont très instructives. Le lien vers le document et les annexes, ainsi que nos commentaires sont sur notre site  En regrettant toutefois de ne pas avoir eu les informations au fur et à mesure, tout au long des deux années écoulées, sous forme d'ateliers publics avec des explications des services de la préfecture, comme nous l'avons maintes fois demandé. Cela aurait été plus instructif et efficace. 

On notera en page 228 : « Outre le caractère incertain du régime hydroclimatique futur, un autre facteur susceptible d’avoir une grande influence sur la trajectoire morphologique de cette rivière, ce sont les aménagements et travaux post-crue, dont l’ampleur est déjà très importante et qui auront nécessairement un impact sur la morphodynamique et le transport solide. Compte tenu de l’ampleur des moyens déployés pour la reconstruction de la vallée, ce facteur peut devenir prépondérant devant la dynamique naturelle tant que les crues restent de magnitudes limitées. En cas de crue forte (il est difficile de prédire à partir de quelle valeur), les dynamiques décrites plus haut redeviendront probablement prépondérantes et l’effet de nombreux travaux pourrait être balayé en quelques heures. » - Le PAOT  
Grâce à l'intervention de nos collègues de l'association ASPONA , nous avons obtenu une représentation dans la Commission consultative départementale du Plan d’Action Opérationnel Territorialisé (PAOT) du SDAGE ( dossiers et explications sur notre site). Il s'agit de définir les actions permettant d'obtenir le bon état de fonctionnement des cours d'eau dans chaque bassin versant des Alpes-Maritimes. Nous sommes donc intervenus sur trois points concernant le bassin de la Roya:  -1- Obtenir enfin la description du projet de station d'épuration de Fontan/Saorge (la CARF n'ayant pas donné suite). -2- Obtenir les résultats de l'étude en cours sur l'irrigation et la ressource en eau à La Brigue, effectuée par le SMIAGE et Chambre d'agriculture 06, et surtout s'assurer que tous les exploitants aient été consultés ; obtenir une concertation sur les mesures à prendre. -3- Obtenir qu'une étude d'impact soit menée sur le projet de consolidation des berges dans les traversées de Breil, Fontan et Tende. Seuls les riverains ont été informés du projet, pour lequel il leur est demandé un transfert de propriété au SMIAGE. On rappelle ici que selon le SDAGE : "Les ripisylves, et plus généralement les espaces terrestres en lien direct ou indirect avec les milieux aquatiques, constituent également des facteurs importants de continuité pour bon nombre d’insectes aquatiques", et que selon le RETEX (p231) : "Il appartient en effet au(x) maître(s) d’ouvrage de réaliser ou de commander avant d’engager les travaux toutes les études nécessaires (topographiques, hydrauliques, géotechniques, structures, mission de MOE ...) à la définition précise des ouvrages et travaux à réaliser."
- Eau potable et sécheresse  Nous nous sommes donné comme objectif de comprendre comment se combinent à la fois les lois et règlements sur la ressource en eau, et les usages locaux de cette eau, pour les réseaux d'eau potable ou d'irrigation; puis de rendre cette information accessible. Un premier résultat est la conférence donnée par Jean-Pierre Plavinet au Festival des passeurs d'humanité, intitulée « La gestion de l'eau dans la Roya ». On y parle : de l'épisode exceptionnel «Alex», qui a vocation à revenir; de la prévention de ce type d'impact ; de la tension sur la ressource en eau (eau potable et eau d'irrigation), l'eau du bassin versant de la Roya alimentant aussi le littoral (champs captants de Vintimille) ; des autres aspects du cycle de l'eau: qualité des rejets des stations d'épuration endommagées et vaguement restaurées, tourisme sinistré (pêche, canoë-kayak, canyoning...), risque de disparition des névés, limitation de la période d’enneigement, baisse de la productibilité des centrales hydroélectriques. A lire sur notre site.  
 
Partager cet article
Repost0

commentaires